Comment faire pour une resiliation d’assurance moto ?

Accueil Assurance auto moto Comment faire pour une resiliation d'assurance moto ?

Pour des raisons de changement de situation, de recherche d’un meilleur contrat ou de vente de moto, un assuré peut décider de résilier son assurance auto sans être empêché par son assureur. Pour cela, il doit suivre des étapes cruciales. Comment faire pour résilier une assurance moto ? La suite de la rédaction vous fournira plus d’informations à propos.

Résilier une assurance moto : envoyer une lettre de résiliation à votre assureur

L’une des astuces pratiques pour la résiliation assurance moto est d’écrire une lettre de résiliation à son assureur. Par ailleurs, ce document doit comporter un certain nombre de données. Cela permettra à votre assureur de se rendre compte que c’est effectivement l’assuré qui adresse le vœu de résiliation.

De plus, la demande de résiliation de compromis est le plus rapidement possible traitée par l’enseigne en charge. Alors, de façon standard, une lettre de résiliation d’assurance doit comporter :

  • le lieu et la date,
  • l’objet de la lettre,
  • l’identité complète et adresse de l’assuré,
  • les données de l’assureur,
  • la date d’échéance principale et la signature,
  • le motif de résiliation de contrat, qui est bien sûr au choix.

Cependant, il est conseillé de souscrire à une nouvelle assurance après rupture de contrat si vous devez continuer à conduire le véhicule dont l’assurance a été abolie.

Résilier une assurance en considération de la loi Hamon

Il est bel et bien possible de résilier sans problème une assurance moto conformément à la loi Hamon qui a été signée le 1er janvier 2015. En vrai, cette loi donne le droit à toute personne de résilier son assurance moto quand il le désire. La procédure à suivre pour résilier une assurance moto conformément à la loi Hamon est de trouver une nouvelle assurance.

Après avoir trouvé le contrat de votre choix, il faut maintenant envoyer à la nouvelle assurance les informations personnelles de votre ancien assureur. Il s’agit de l’adresse, le type de contrat, le nom de l’assureur et bien d’autres. Enfin, il faut signer le contrat d’assurance avec le nouveau contrat. Une fois les démarches entreprises, votre nouvelle assurance va résilier votre ancien contrat sans problème.

Toutefois, si vous n’avez nullement le désir de souscrire à une nouvelle assurance moto, vous avez le droit de rompre votre contrat d’assurance en transmettant une lettre de résiliation à votre assurance. Celle-ci doit être envoyée deux mois avant la date de prise d’effet de la résiliation, sans quoi votre demande ne sera pas prise en compte.

Résiliation d’assurance moto en appui de la loi Chatel

L’objectif de la loi Chatel est d’aider les assurés à rompre leur assurance moto auprès de leur banque d’assurance. En réalité, conformément à cette loi, l’assuré a le pouvoir de demander à l’assurance la date à laquelle il a le droit de mettre un terme à son contrat.

En vrai, les assurances appliquent la loi de reconduction tacite du contrat aux assurés sans que ces derniers ne s’en rendent même pas compte, une fois la date limite dépassée. Alors, quand l’échéance à laquelle le contrat pourrait être rompu est connue, l’assuré peut facilement adresser une lettre à son assureur pour résilier en toute quiétude.